Didier Delahaye presents the works of Georges Brassens

Les lilas


From the album: BrassensREDUX

Didier Delahaye: voice and guitar Keitha Clark: violin

Recorded by Laurie Malo Rainbow Recording Studios

Les lilas

Quand je vais chez la fleuriste Je n´achèt´ que des lilas Si ma chanson chante triste C´est que l´amour n´est plus là

Comm´ j´étais, en quelque sorte Amoureux de ces fleurs-là Je suis entré par la porte Par la porte des Lilas

Des lilas, y´en avait guère Des lilas, y´en avait pas Z´étaient tous morts à la guerre Passés de vie à trépas

J´suis tombé sur une belle Qui fleurissait un peu là J´ai voulu greffer sur elle Mon amour pour les lilas

J´ai marqué d´une croix blanche Le jour où l´on s´envola Accrochés à une branche Une branche de lilas

Pauvre amour, tiens bon la barre Le temps va passer par là Et le temps est un barbare Dans le genre d´Attila

Aux cœurs où son cheval passe L´amour ne repousse pas Aux quatre coins de l´espace Il fait le désert sous ses pas

Alors, nos amours sont mortes Envolées dans l´au-delà Laissant la clé sous la porte Sous la porte des Lilas

La fauvette des dimanches Cell´ qui me donnait le la S´est perchée sur d´autres branches D´autres branches de lilas

Quand je vais chez la fleuriste Je n´achèt´ que des lilas Si ma chanson chante triste C´est que l´amour n´est plus là

Georges Brassens, 1957 © Éditions Musicales 57

Original album (25cm LP)

[column size=”1-3″ last=”0″ style=”0″] Georges Brassens, n°5
[/column] [column size=”1-3″ last=”0″ style=”0″]

SIDE 1
Oncle Archibald
L’amandier
La marche nuptiale
Au bois d’mon coeur

[/column] [column size=”1-3″ last=”1″ style=”0″]

SIDE 2
Celui qui a mal tourné
Grand-Père
Les lilas
Les Philistins
Le vin

[/column]